Aurions nous pu sauver l'aérodrome de Lasbordes ?

Écrit par Romuald Pagnucco.

Toulouse-Lasbordes n'est pas un quelconque aérodrome, il possède presque autant d'activité que Blagnac avec 80 000 mouvements par an (petits avions), ce qui en fait un des aérodromes les plus importants de France. Situé à l'Est de la ville, il a (comme Montaudran, Blagnac, & Francazal) été rattrapé par l'urbanisation ... et c'est peu de le dire !

 

/!\ Cet article est une réflexion personnelle pas une présentation de projet /!\

Voici une vue zoomée de l'aérodrome par rapport à la ville.

 Aerodrome de Lasbordes a Toulouse

Vous allez me dire, sur cette image on le voit entouré de champs. En 2013 c'est effectivement le cas sauf qu'en ce moment se prépare l'avenir autour de l'aérodrome, entre Toulouse, Balma et St-Orens et ce sont pas loin de 20 000 à 30 000 habitants qui sont projetés + plusieurs milliers d'emplois. Sans oublier 2 projets de Bus en site propre à Haut-Niveau de Service (BHNS) qui vont imposer d'après le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) un minimum de 50 logements et 30 emplois à l'hectare (dans un périmètre de 400 mètres autour du tracé de ces BHNS). Et pour terminer une augmentation de la circulation avec un nouvel échangeur de Rocade au Sud de l'aérodrome.

Tableau des densités du SCOT de Toulouse

Densité SCOT Toulouse


Concrètement qu'elle est la situation ? Voici une carte extraite du contrat d'Axe n°8 entre Toulouse Métropole et Tisséo qui détaille bien la multitude des enjeux urbains et de transports autour de l'aérodrome de Toulouse-Lasbordes. Les enjeux sont tellement importants qu'ils sont validés à l'échelle de l'agglomération.
Si en passant sur la rocade vous avez l'impression que cette zone est peu urbanisée, vous avez raison, mais ca ne va pas durer bien longtemps.


Projet autour de Lasbordes. Toulouse, Balma, Saint-Orens

 

Alors pourquoi j'ai mis comme titre d'article "Aurions pu sauver l'aérodrome de Lasbordes ?" ?

Tout simplement, dans les milliers de gens qui vont habiter sous les avions, il y a bien un/une habitant(e) (qui malgré être arrivé(e) après les avions) va saisir les administrations compétentes et demander l'arrêt de l'activité aéronautique. Cette personne motivée sera surement suivie par d'autres personnes pour mettre en place un collectif qui va faire du lobbying pour faire arrêter cette activité. Je ne suis pas là pour dire c'est bien ou pas bien, j'essaye juste d'anticiper les réflexes des nouvelles populations.
Ceci est une chose, d'un autre coté, il y a l'aéroport de Francazal, pour lequel la société d'exploitation SNC Lavalin va faire ce qu'elle peut pour rapatrier un maximum d'activité à l'Ouest de Toulouse. C'est son job, on ne peut pas lui reprocher. (NB: En 2013 Franczal est pour l'instant limité à environ 30 000 rotations/an < 80 000 rotations de Lasbordes, mais est-ce que cela augmentera ?)
Malgré tout les ingrédients (dont la pression foncière) sont réunis pour voir l'aérodrome de Lasbordes disparaître à petit feu.


Dans l'état actuel des choses, je ne vois pas ce qui pourrait faire infléchir cette tendance, je ne vois pas de politiques ou d'investisseurs qui sont prêts à y laisser des plumes (sans mauvais jeu de mots).
J'en reviens à mon titre, je vous ai expliqué pourquoi je pense que l'aérodrome va disparaître, maintenant je vais vous dire qu'est-ce qu'on aurait pu et même du faire pour le pérenniser. Alors, je le dis tout de suite, quoi qu'il arrive cet aérodrome aurait changé et son activité aurait nettement été modifiée.

L'idée est celle-ci, dans la première image on peut voir que la situation géographique de Lasbordes est contiguë à celle de la Cité de l'Espace, seulement séparés par la rocade. On aurait eu tout intérêt de réunir ces 2 éléments pour faire une grande cité de l'Air et de l'Espace. Vous l'avez bien compris le but n'est pas juste de sauver un aérodrome, mais de créer un vrai pôle touristique qui manque sur Toulouse.
Car actuellement qui va faire l'effort de venir à Toulouse pour aller à la Cité de l'Espace ? puis à Aéroscopia ? puis au musée de mémoire de Montaudran ?


Alors que face à la Cité de l'Espace, on a toute la place pour faire un équivalent aéronautique et au global créer la Cité de l'Air et de l'Espace ! Quelque chose unique au monde pour lequel on prendrait la journée pour visiter, mais à Toulouse rien n'est fait pour faire venir le touriste. La ville est une somme de petits sites (peut-être remarquables) mais pas assez remarquables pour décider de mettre le cap sur Toulouse.

Voici un schéma de ce qu'aurait pu être la cité de l'air et de l'espace.
En jaune l'autoroute pour venir en voiture ou bus
En Bleu les transports en commun
En rouge les passerelles piétonnes pour enjamber l'autoroute et passer de la cité de l'espace à la cité de l'air (et inversement)
En vert ce que verrai les gens de passage et qui donnerait envie de venir
En blanc le périmètre de la cité de l'air et de l'espace

 

Alors voilà, je respecte le très beau projet d'Aéroscopia à Blagnac, je pense qu'il est nécessaire de protéger la mémoire de Montaudran, mais je pense qu'on aurait pu faire une mise en scène ambitieuse de l'histoire aérospatiale de Toulouse et d'ailleurs. Tout le monde y aurait été gagnant à l'échelle de l'agglomération.

Peut-être qu'il est encore temps !


Romuald Pagnucco